Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tolkiendili

Les Tolkiendili

Juste un site créé par deux youtubeurs amoureux de l'univers de JRR Tolkien et de ses adaptations.

LES GRANDES CITES DES PEUPLES LIBRES

LES GRANDES CITES DES PEUPLES LIBRES

Le monde de Tolkien remplie de cités notables, concentrant des elfes, des Hommes ou encore des Nains.

Mais qu'elles sont les plus importantes? Ou se situent elles? Et qu'elle sont leurs Histoires?

Aujourd'hui les Tolkiendili vous proposent de les découvrir et dans apprendre plus sur c'est lieux importants de la Terre du Milieu.

Notre vidéo sur le sujet

Tout d'abord, il nous faut définir la notion de Peuples Libres : se sont les peuples qui ne se sont pas soumis à Sauron, c'est-à-dire principalement les Elfes, les Nains et les Hommes.

 

Les Elfes

Fondcombe

La Dernière Maison Simple à l'Ouest des Monts Brumeux a été construite par Elrond au cours de la guerre opposant les Elfes à Sauron, aux alentours de 1697 du deuxième Age. Elrond, se retirant avec les restes de l'armée des Noldors, se réfugia dans la vallée d'Imladris et y construisit ce refuge pour toutes les personnes cherchant repos et pour ceux qui fuyaient l'ombre de Sauron à la recherche de paix, comme les Dúnedain du Nord dont le royaume fut détruit en 1973 du troisième Age. Imladris était non seulement la demeure de Maître Elrond et de ses gens, mais nombreux furent ceux qui vinrent y demeurer, Hommes, Elfes ou même Hobbits. La joie et la bonne humeur y régnaient et le ciel nocturne y était plus magnifique que n'importe où ailleurs, cela grâce à la puissance de Vilya, l'Anneau de l'Air, dont Elrond avait la garde. C'est à cet endroit que se déroula le très important Conseil d'Elrond. Après la Guerre de l'Anneau, Elrond laissa Fondcombe à ses fils pour partir en direction de Valinor lors de la dernière chevauché des Porteurs de l'Anneaux.

 

La Vallée d'Imladris

La Vallée d'Imladris

Les Hommes

Edoras

Le premier roi du Rohan, Eorl le Jeune, choisit de faire construire sa demeure sur une colline au pied des Montagnes Blanches. Il lui donna le nom d'Edoras. La ville était protégée par un mur, une digue et une clôture. En son centre se dressait le palais d'or de Meduseld. Tous les Rois de la Marche y vécurent, sauf durant le Long Hiver de 2758 - 2759 3A, où la cité fut prise et gouvernée par les sauvages du Pays de Dun. Fréaláf, héritier du trône après la mort du roi légitime Helm, reprit la cité par la ruse au printemps et tua l'usurpateur Wulf. Tous ces rois y furent également inhumés, sous des tertres funéraires érigés par lignée, et sur les tombes fleurissaient les blanches symbelmynë, fleurs du souvenir éternel.

Edoras et Meduseld, le palais d'or

Edoras et Meduseld, le palais d'or

Osgiliath

 

Osgiliath était la capitale de l'ancien Gondor, bâtie autour d'un grand pont de pierre traversant l'Anduin. Après la reconstruction de Minas Anor, par le roi Ostoher, en l'an 420 du Troisième Âge, celle-ci devint la résidence d'été des rois du Gondor, mais c'est seulement sous le règne de Tarondor, en 1640, que Minas Anor devint leur résidence permanente. En 1437, lors de la Lutte Fratricide, une guerre de succession, Osgiliath fut incendiée. La population de la ville fut lourdement atteinte lors de la Grande Peste, ce qui contribua à son déclin. Lors de la prise de Minas Ithil par les Nazgûl, en 2002 3A, les derniers habitants de la ville la désertèrent. À partir de cette période, Osgiliath devint un terrain d'affrontement entre Minas Tirith et Minas Morgul. En 2475, il ne restait plus que des ruines d'Osgiliath, le Pont de Pierre était détruit. Durant la Guerre de l'Anneau, Osgiliath fut attaquée par Sauron le 20 juin 3018. On ne sait si la cité fut recontruite au Quatrième Âge.
 

Osgiliath, une cité à l'histoire tragique

Osgiliath, une cité à l'histoire tragique

Minas Tirith

 

A l'origine nommée Minas Anor, la cité de Minas Tirith a gagné son nouveau nom lorsque les Nazgûl prirent Minas Ithil, l'ancienne capitale du Gondor. Ce changement de nom soulignait le changement de fonction de la cité: c'était elle désormais la nouvelle capitale du Gondor. Minas Tirith était bâtie sur sept niveaux, séparés par des remparts, qu'on ne pouvait franchir que par une seule porte. Elle était accolée au mont Mindolluin, dernier sommet des Montagnes Blanches, et située sur une colline dont une avancée rocheuse semblable à la proue d'un navire traversait cinq des sept cercles. Le sommet de ce bastion de pierre était plat et abritait le septième cercle, accessible par un tunnel, qui comprenait la Maison du Roi, la Tour Blanche et la Place de la Fontaine, où était planté l'Arbre Blanc du Gondor. La colline était reliée à la montagne par un épaulement étroit où se trouvaient les tombeaux des Rois et Intendants du Gondor, de part et d'autre de Rath Dínen, la Rue du Silence. Pendant le reste du Troisième Âge, la cité se dépeupla, comme le reste du Gondor, et ses bâtiments en souffrirent. La cité souffrit énormément lors de la bataille des Champs du Pelennor: les grandes portes furent détruites par le bélier Grond et les sortilèges du Roi-Sorcier, et seule l'arrivée inattendue des Rohirrim empêcha les Orques d'entrer dans la cité. Au Quatrième Âge, les Nains d'Erebor forgèrent de nouvelles portes pour la ville, en acier et en mithril, et il semble que la ville ait connu un certain renouveau.

Minas Tirith, la cité des Rois

Minas Tirith, la cité des Rois

Dale

 

Dale était une cité peuplée d'Hommes, bâtie au Troisième Âge au pied d'Erebor. Pendant quelques temps, elle fut une belle cité, riche et florissante, du fait de son commerce prospère avec les Elfes de la Forêt Noire, mais surtout avec les Nains d'Erebor. Cependant elle fut détruite en 2770 3A, lorsque Smaug s'empara de la Montagne Solitaire, et son dirigeant Girion fut tué. Elle fut reconstruite par Bard d'Esgaroth en 2944 3A, après l'expédition de Thorin et compagnie et la mort de Smaug trois ans plus tôt. A l'époque de la Guerre de l'Anneau, c'était Brand, le petit-fils de Bard qui dirigeait Dale. Il advint que les Orientaux attaquèrent la ville. Brand et Dáin II tentèrent de les repousser, mais ils furent battus et refoulés vers Erebor, où ils se retranchèrent et s'enfermèrent. Les deux rois moururent durant la bataille. Les armées de Sauron les assiégèrent alors dans la Montagne Solitaire. Ce sont les fils de Brand et de Dáin II, Bard II et Thorin III, qui les repoussèrent, et libérèrent Dale, grâce aux nouvelles de la chute de Barad-dûr qui démoralisèrent leurs adversaires.
 

Dale une cité en ruine

Dale une cité en ruine

Les Nains

 

Le cas d'Erebor

Erebor n'est pas une cité, mais un véritable royaume. Par conséquent, Erebor n'a pas sa place dans cette vidéo consacré aux cités des Peuples Libres. Voici notre vidéo sur Erebor:

Erebor, la Montagne Solitaire

La Moria:

 

La cité de Kazad-dum prend (selon) nous une place spéciale dans cette liste, c'est pourquoi nous vous invitons à regarder ma vidéo (MG Le Hobbit):

La cité de Cavenain

Les Tolkiendili

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article